Je vous aide à bien référencer
votre site interne grâce au
référencement naturel (SEO)

Le référencement pour le web-marketing est appelé :
« SEM = SEO + SEA »

  • Il est essentiel et doit être optimisé si vous souhaitez être trouvé rapidement par les internautes lorsqu’ils lancent une recherche.
  • J’actualise en permanence mes compétences afin d’offrir un service optimum.

Les méthodes de référencement

Il existe différentes méthodes pour ressortir dans les résultats des moteurs de recherche. Cependant chaque référencement doit être optimisé suivant votre secteur d’activité. Plus il y a de concurrences et plus il faut investir pour faire un mixe entre le référencement naturel et les diverses autres formes de référencements payants.

Nous allons voir les deux composantes qui forment la technique du « SEM » (Search Engine Marketing), en clair : Marketing pour les moteurs de recherche. Celle-ci se décompose en « SEO » (Search Engine Optimisation) ‘non-payant’ donc une optimisation des mots-clés pour les robots d’exploration et dénommée : « référencement naturel ». Le « SEA » (Search Engine Adversing) quant à lui est le : « référencement payant », qui peut se retrouver sous plusieurs formes : liens au clic, contenus sponsorisés, etc.

J’actualise mes compétences au fil des années et je fais de la veille technologique. J’ai obtenu en octobre le certificat « Google Ateliers Numériques » des « Fondamentaux du marketing numérique ».

Le référencement naturel (SEO)

Le « SEO » est une technique qui sert à référencer et à positionner votre site, votre page web ou votre application dans les premiers ‘résultats naturels’ des moteurs de recherche, bref sur la première page. Force est de constater que l’internaute est relativement ’fainéant’ et ne se contente souvent que des résultats de la première page et je dirais même de la première ligne, puisque celle-ci récupère 80% du taux de clics.

Les critères de référencement

De nombreux critères sont pris en compte pour le référencement naturel par les différents moteurs de recherche. En France, c’est le moteur de recherche Google qui détient de loin la première place puisqu’il est usité dans plus de 90% des requêtes sur les mots-clés. Plus d’une centaine de critères sont pris en compte par Google pour indexer les sites qui serviront à proposer la réponse qui aura été jugée la plus pertinente. La nature des critères varie ainsi que leur importance. Les créateurs des algorithmes n’ont de cesse que de modifier ceux-ci. Il existe parfois quelques ’failles’ qui permettent qu’un site soit bien positionné, cependant la réponse apportée à l’internaute quant à elle est parfois peu pertinente.

Matériels et exploration du web

Les matériels évoluent ainsi que notre façon de naviguer. De l’ordinateur fixe, nous sommes passés aux ordinateurs portables, tablettes et smartphones qui ont un taux d’utilisation de plus de 50% pour le trafic sur internet et 80% pour le visionnage de vidéo.

Comme nos objets de communication bougent, et que nous sommes géolocalisés en permanence, il faut ne faut pas négliger son référencement local.

La taille des écrans a aussi beaucoup évolué, si avant il y avait de nombreux navigateurs aujourd’hui il y a des appareils de différentes tailles, les uns affichant en mode paysage (rectangle horizontal) et les autres en mode portrait (rectangle verticale). La prédominance de l’utilisation des smartphones fait qu’aujourd’hui Google se base sur un référencement optimisé pour ceux-ci. Il est donc des plus important d’utiliser un site dit : « responsive » dont l’affichage s’adapte à tous les types d’écrans.

Pour un bon référencement, il existe 3 principales méthodes :

  1. Les éléments techniques de l’infrastructure (nom de domaine, géolocalisation du serveur, sitemap, redirections de pages, respect de certaines balises, etc.)
  2. L’optimisation du contenu des pages (mots-clés, vitesse de chargement, respect du codage, taille et poids des images, rédactionnel, etc.)
  3. Le développement et l’optimisation de maillage avec d’autres sites et le travail sur la E-réputation (avis des clients), pertinence des sites qui vous recommandent, etc.

Conclusion :

Le référencement « SEO » demande des compétences techniques et marketing, un suivi ainsi qu’une veille en permanence afin de suite les évolutions régulières des algorithmes des moteurs de recherche. Outre les aspects techniques, la stratégie et les sources d’inspirations ne doivent pas être sous-estimées.

Le référencement payant (SEA)

Le « SEA » est une technique qui sert à positionner votre site, votre page web ou votre application sur la première page de résultats, mais  avant l’affichage des sites n’ayant bénéficié que de l’optimisation de référencement dit : ‘naturel’. Ces sites ont à côté de leur lien un petit panneau dans lequel il est écrit : « annonce ». Il existe deux types d’affichage, l’affichage en ligne « SEA » et l’affichage par bloc « PLA » (Liste des produits AdWords) pour les objets, celui-ci fait apparaître une image, un prix et un lien vers de site qui met en vente ce  produit, il est donc plus réservé aux boutiques en ligne et au e-commerce.

Les critères de référencement

Pour apparaître dans les annonces payantes, il ne suffit pas de payer ou de monter les enchères. Il faut déjà avoir un site bien positionné par la technique du référencement naturel.

Conlusion  :

Le référencement « SEA » demande une étude sérieuse du marketing. Il faut effectué un suivi stratégique de la concurrence et mesurer le retour sur investissement, car le paiement se fait au clic. Si les enchères sur le mot-clé choisi sont trop élevées, il faut trouver une solution alternative afin de trouver un bon rapport qualité / coût de l’enchère.

Shares
Share This