06 16 05 07 02 sabine@sr-adn-web.fr

WordPress, pourquoi mettre à jour ?

WordPress, Pourquoi faire les mises à jour ?

‘WordPress recommande les mises à jour pour bénéficier de la correction de bugs, voire de failles de sécurité. Cela corrige quelques dysfonctionnements souvent mineurs que vous n’avez peut-être pas remarqués. Ceux-ci peuvent se situer sur des fonctionnalités dont vous ne vous servez pas, ou qui n’impactent l’hébergement sur lequel est installé votre site.  Les corrections ne couvrent que les failles ou les bugs découverts qui ont été remontés auprès des développeurs.

Mettre à jour WordPress (« système de propulsion de site ») permet donc de :

  1. Corriger des bugs sur la version en cours, mais celle-ci est automatique depuis quelques années… Cependant, il se peut que certains hébergeurs les bloquent encore.
  2. Profiter de nouvelles fonctionnalités offertes ou de nouveau outils. Intégration de certaines fonctionnalités offertes par certains plugins qui de fait deviennent obsolètes.
  3. Renforcer la sécurité de votre site. Cela se fait par l’application de corrections des failles connues.

Ces 3 raisons sembleraient suffisantes pour maintenir son WordPress à jour. En effectuant les mises à jour préconisées quand elles se présentent. Mais, le fonctionnement d’un CMS (Système de management de contenu) ne dépend malheureusement pas que de lui. Il n’est qu’un moteur de propulsion d’affichage de données que vous y entrez.

Attention : la mise à jour du seul WordPress ne corrige en aucun cas les failles des plugins ou du thème que vous utilisez

N’oubliez pas non plus de passer votre nom de domaine en https:// surtout si vous effectuez des transactions financières. Cela permet aussi de chiffrer les données d’identification sur la partie administration.

Est-ce que la mise à jour de WordPress suffit ?

La réponse est clairement non. Pourquoi ?

Eh bien ! Lors d’une installation d’un WordPress vous ajoutez souvent un thème et surtout une multitude de plugins. Cependant ce n’est pas tout, il est installé chez un hébergeur et ceux-ci proposent des hébergements avec des configurations bien différentes. Vous l’aurez compris, WordPress ne tourne pas tout seul cela fait que l’on se retrouve imbriqué dans une vraie « poupée Russe ». Votre système de management se retrouve par exemple un sur un serveur tournant sous système d’exploitation ayant un noyaux Linux.  Sur ce noyaux tourne un serveur Apache pour l’hébergement web et qui lui-même fait tourner une version de PHP associé à un système MySql pour la base de données. Vous me direz : « on s’en fout un peu, du moment que cela fonctionne ». Malheureusement, cela n’est pas si simple car cela influent sur la disponible et sur la rapidité de votre site. De plus, même la situation de géographique de votre hébergeur a un impact sur le référencement de votre site.

Installer un CMS

Installer WordPress ou n’importe quel autre système de management de contenu ne doit pas se faire à la légère, même pour un site vitrine. Aujourd’hui les robots de Google inspectent les sites avec un moteur dédié au appareil mobile ! Je peux dire par expérience que celui-ci ne fait pas de cadeaux, surtout depuis qu’ils ont fait une mise à jour qui axe sur le référencement local.

Aujourd’hui plus qu’hier, il faut faire attention à tout et bien étudier son projet. Monter un WordPress ne suffit pas même s’il propulse plus de 35% des sites au niveau mondial. Bien qu’il soit un système fiable et éprouvé, il faut rester réactif et lui offrir le meilleur moyen de s’épanouir. Comme pour soit, il faut le soigner. Il est un outil de communication, et de vente et participe à sa façon à votre bien-être quotidien et donc à votre épanouissement. Il faut faire connaitre votre site et le propulser avec un bon référencement naturel. Vous pouvez assi passer par du référencement payant et des réseaux sociaux. Mais, pour cela il faut le bichonner et le maintenir à jour avec tout ce qui l’entourent, car tout à un impact.

Vous souhaitez des conseils pour augmenter votre visibilité, créer ou relooker votre site ?

WordPress et la sécurité ?

Comme vous l’aurez compris, WordPress vit dans un environnement, il faut donc veiller à ce qu’il soit bien hébergé et que les réglages soient optimums. Certains hébergeurs proposent des solutions de protections intégrées (par exemple certains hébergeurs ont mis en place des protections anti-ddos sur les hébergements mutualisés qu’ils proposent). Je ne parlerais pas dans cet article de l’hébergement avec leurs avantages et inconvénients, car il faudrait écrire de très nombreuses lignes. Comme vous l’aurez compris ce choix dépend de ses compétences et de l’utilisation de son site. S’il on souhaite une infogérance ou pas… Cela influe sur les tarifs, ce sont des prestations de service. Désolée, mais sur internet rien n’est gratuit, même si on a l’impression de tout y trouver. Comme je le dis souvent à mes clients : « tout est relatif et ce qui est valable à un instant ne l’est plus forcément. Le monde évolue et tous les domaines de la vie sont impactés.

Mettre ce CMS à jour suffit-il ?

Mise à jour plugin WordPressIl faut aussi mettre à jour les plugins et le thème. Je vais me répéter, mais juste mettre WordPress à jour ne suffit pas, ni pour la sécurité ni pour le référencement. En effet, les plugins et thèmes sont toujours suivis, ils profitent de nombreuses améliorations comme les corrections de bugs de programme, feuilles de styles de mise en page et des potentielles faillent de sécurité. Cependant, certains thèmes ou extensions finissent par ne plus être suivies par leur développeur.

Mettre à jour son thème et ses plugins

Cela fait des décennies que j’interviens sur des sites propulsés par WordPress. Je m’aperçois que la partie maintenance a été délaissée durant des mois, voire des années… On se dit : « il faut avoir un site », alors on construit un CMS, ou on le fait faire et trop souvent, il est laissé en plan… Grave erreur, on s’expose d’une part au piratage et d’autre part on perd en référencement. Un site qui ne vit plus est un site qui descend dans les limbes des pages des moteurs de recherche.

Lorsque l’on fait des mises à jour d’un thème ou de plugin, il faut prendre certaines précautions. Même si on utilise certains systèmes de mise à jour automatique, il faut rester vigilant.e. Dans plus part du temps cela se passe bien, aujourd’hui, sur WordPress pour les versions mineures, sur certains plugins et thèmes éprouvés pour autant que l’on ait effectué les mises à jour et cela d’une façon régulière.

Mise à jour (MAJ) du CMS

Mettre à jour ce CMS nécessite de prendre de nombreuses précautions :

  1. Sauvegarde du répertoire dans lequel se trouve le CMS
  2. Sauvegarde de la base de données
  3. Avoir un accès au fichier racine de votre hébergeur via le ftp.

Il faut encore prendre plus de précaution lors d’un passage à une version majeure ou si l’on n’a pas mis à jour son site à jour depuis des mois. D’ailleurs après un long délai une maj dans ce cas cela demande quelques investigations supplémentaires. Vérification de la version de php par exemple pour la compatibilité… En effet certains plugins ou thèmes ne sont plus suivis et une version supérieure de php peut provoquer quelques soucis et demander de faire machine arrière. Il faut aussi dans certains cas éviter de faire une mise à jour de tous les plugins d’un coup sous peine d’un gros plantage. Il est nécessaire d’avoir un accès au fichier racine via le FTP car désolée de vous le dire : « vous risquez de ne plus avoir accès au tableau de bord voire juste une page blanche et là aucun moyen de s’en sortir via votre navigateur favori ». Votre WordPress est « dans les choux »…

Je parle avec mon expérience de 15 ans, même si cela a bien évolué au fil des années.

Une progression certaine de la maintenance

Depuis des années certains plugins vérifient de plus en plus certains paramètres de votre hébergement comme la version PHP, celle de WordPress. De fait, ces extensions vous annoncent alors qu’une mise à jour est disponible uniquement lorsque cela devient possible. Ce n’est pas encore le cas pour toutes les extensions et encore moins pour les thèmes. Pour les grosses mises à jour de WordPress on préconise de désactiver tour les plugins… avant de commencer. Vérifier régulièrement les plugins et si l’un deux n’a pas eu de mise à jour depuis trop longtemps, il faudra en trouver un autre… Dans la cas d’une grosse maj ou d’un système qui n’a pas été actualisé depuis longtemps, il faudra alors réactiver les plugins un à un et vérifier que tout fonctionne correctement. Plus on procède par étape et il est facile de localiser ce qui dysfonctionne et faire un p’tit retour arrière sans trop de casse.

Je ne m’étalerais pas plus sur le sujet car vous l’aurez compris avoir une WordPress, c’est bien. Mais, après son installation il demande une surveillance quand même et quelques compétences. Si tout semble se passer de mieux en mieux lors de mises à jour dans la majorité des cas, le risque zéro n’existant pas… Cependant, lors de toute intervention, le nombre de paramètres à prendre en compte est relativement élevé.

Vous souhaitez des conseils pour augmenter votre visibilité, créer ou relooker votre site ?

Référencement local : Créer une fiche « Google My Business »

Créer une fiche « Google My Business » pour un bon référencement local

La fiche « Google My Business »

LogoElle est un passage obligé pour être bien référencé au niveau local. De plus, cette fiche est associée à « Google Maps » donc à une géolocalisation précise.

Cette fiche existe depuis de nombreuses années (anciennement nommée : « Google Local Business Center »). Elle est un affichage de choix dans nos sociétés où nous utilisons de plus en plus d’appareils mobiles tels que les smartphones. Lors de recherches effectuées sur le moteur Google, ce sont les endroits proposant : services, produits, etc. bien référencés qui apparaissent en premier. Prenez donc le temps de bien la renseigner.

Vous souhaitez des conseils pour augmenter votre visibilité, créer ou relooker votre site ?

Cette fiche est votre carte de visiteFiche Google My Business

Renseigner l’internaute, avec votre fiche c’est votre vitrine sur le moteur de recherche avant même l’apparition de votre site. C’est votre donc votre carte de visite, elle se doit d’être la plus informative possible lors d’une recherche parce que celle-ci vous donne de la visibilité sur la « Google Maps ».

Aujourd’hui cette fonctionnalité reste gratuite. Créer votre « Google My Business ». Sachez que de nouvelles fonctionnalités apparaissent au fil des années. Maintenez cette fiche à jour c’est important donc y ajouter des informations dont un lien vers votre site sur lequel vous aurez optimisé le référencement naturel (SEO). De plus, les clients peuvent y déposer des avis. Gérez les commentaires postés sur sa fiche est primordial.

Devenez propriétaire de votre fiche

Google cherche à être le plus exhaustif possible. Ses robots effectuent des millions de requêtes tous les jours et ils ont pu trouver votre site. Si le nom de votre établissement apparaît lors de votre recherche, c’est que Google ou une autre personne a créé une fiche. Cette fiche est souvent remplie d’une façon relativement sommaire. Pas de panique ! Revendiquer cette page en cliquant sur : « vous êtes propriétaire de cet établissement ? ». Répondez aux questions et modifier la fiche. Cependant, les modifications ne seront prises en compte qu’une fois que Google vous aura demandé de vous envoyer un courrier contenant un code confidentiel. Saisissez votre code dès sa réception pour valider votre fiche afin que celle-ci apparaisse.

Une fois propriétaire ou si vous être propriétaire de votre fiche

Important : « Relisez régulièrement votre fiche pour vérifier que les informations y figurant sont toujours d’actualités et n’oubliez pas vos horaires »

Accéder au tableau de bord, une fois votre fiche créée. Vous pourrez publier les informations sur votre établissement ou activité. Publier aussi des articles, informez vos clients sur des promos grâce à des posts, etc.

Modifiez les coordonnées et les horaires depuis l’onglet info. Remplissez bien un maximum de champs sont parce qu’ils sont importants. Prenez soin de les remplier avec des informations pertinentes. Actualisez les horaires lors de l’approche des jours fériés et indiquez vos périodes de vacances.

Les fiches sont ouvertes à toutes personnes possédant un compte sur Google. Celles-ci offrent aussi à des internautes la possibilité de « suggérer des modifications ». Cela peut donc aboutir à une modification des informations, malheureusement sans que vous ne receviez de mail. Cependant Google indique sur la page que des modifications ont été suggérées. Vérifiez bien la cohérence des informations entre votre site, votre fiche et vos pages sur les réseaux sociaux parce que cela peut jouer sur votre référencement.

Actualiser votre fiche « Google My Business »

Comme pour votre site internet, cette fiche n’est pas prédestinée à rester figé. Google envoi régulièrement des notifications afin de vous inciter à ajouter du contenu. Modifier vos horaires lorsque des jours fériés approchent. En plus, ajouter des images ou une petite vidéo. Présentez les changements, les nouveaux produits, vos promotions, etc. Bref, cela devient presque un mini site dont il faut s’occuper.

Vous souhaitez des conseils pour augmenter votre visibilité, créer ou relooker votre site ?

Référencement naturel

Référencement naturel : positionner son site de façon pérenne dans les moteurs de recherche

Quelques chapitres sur le référencement naturel afin d’être plus visible dans la durée sur internet.

Le référencement naturel, c’est quoi ?

Le référencement naturel est aussi appelé SEO (Search Engine Optimization, en français : ‘optimisation pour les moteurs de recherche’). Il réunit un ensemble de technique et de stratégie visant à positionner les pages et/ou articles de votre site internet sur les premières lignes de résultats des moteurs de recherche. Celui-ci doit répondre à un certain nombre de règles définies par algorithmes des moteurs de recherche

Vous souhaitez augmenter votre visibilité, créer ou relooker un site ?

Le référencement naturel est une étape obligatoire

Référencement naturelUn site, aussi joli soit-il, ne sert pas à grand-chose sans une bonne optimisation de son contenu. Lorsqu’un internaute lance une recherche dans un moteur, il n’y a qu’une façon pour que l’une de vos pages ou articles arrive sur la première page et surtout dans les toutes premières lignes de la page de résultat. Les moteurs de recherche ont indexé plusieurs trillions (mille milliards) de page depuis des années sur internet. Il est donc impératif d’optimiser son contenu tout en restant pertinent.

Attirer une audience qualifiée avec le référencement

Attirer des internautes sur son site c’est bien. Cependant avoir beaucoup de trafic ne sert à rien. Si l’on construit un site c’est dans un but précis : informer, vendre des services ou des produits. Il ne faut pas que l’internaute arrive chez vous par hasard. Votre site doit répondre aux critères de la question posée.  Il faut optimiser le référencement afin de répondre le mieux possible à l’attente de la personne qui a soumis la requête. Il faut capter l’attention de celles et ceux qui sont vraiment intéressés par le type de services ou de produits que vous proposez afin de le transformer en prospect ou en client. il est par la même possible de capturer son adresse mais grâce à des astuces de webmaketing. Le référencement naturel a l’aventage de durer dans le temps.

Référencement naturel versus référencement payant

Le référencement naturel positionne le contenu rédactionnel de vos pages dans les résultats dits : « naturels », ou « liens organiques », sur les SERPs (Search Engine Result Page, en français : page de résultats du moteur de recherche’). Le positionnement s’obtient sans avoir à débourser un centime auprès des moteurs de recherche.
À contrario, le référencement payant SEA (Search Engine Adversing, en français : ‘publicité dans les moteurs de recherche’) peut entraîner de grosses dépenses surtout dans un marché à forte concurrence avec l’achat de mots-clés sur Google AdWords par exemple. Cependant, acheter des mots-clés aussi chers soient-ils ne garantie par un affichage systématique et comme c’est un paiement au clic, mieux vaut ne pas se tromper et optimiser son budget plubcitaire.

Vous souhaitez augmenter votre visibilité, créer ou relooker un site ?

U

Analyse d'un site

Liste non exhaustive de quelques étapes effectuées par un moteur de recherche :

  1. Exploration
  2. Analyse
  3. Indexation
  4. Suivi des liens internes
  5. Suivi des liens externes
  6. Analyse liens entrants
  7. Triage
  8. Positionnement

Comment fonctionne un moteur de recherche

Avant d’indexer les pages, un moteur de rechercher explore l’ensemble d’un site, on dit qu’il « crawl ». S’il trouve des contenus intéressants, il les indexera et ils seront par la suite positionner dans les pages de résultat suivant ses critères, tels que : la pertinence, la qualité rédactionnelle, etc.

Une stratégie de référencement prend du temps

Ce sont plus d’une centaine de critères qui sont pris en charge par les différents moteurs de recherche. Une stratégie de référencement d’un site web ne donnera des résultats qu’à long terme. Si vous n’avez jamais effectué d’audit et mené de plans d’actions, il vous faudra compter au moins 6 mois avant de voir apparaître les premiers résultats après la mise en place de la nouvelle stratégie de référencement. Un bon référencement est pèrenne.

Optimiser le référencement de son site

Optimiser le référencement de votre site Internet implique d’utiliser un nombre important de leviers qui correspondent aux critères des moteurs de recherche. Ces critères ne sont pas décrit par les moteurs car la recette des algorithmes est tenue secrète. Et, il faut savoir que les recettes ont évolué au fil du temps…

Voici quelques critères inhérents à la un bon référencement

Pour avoir un bon référencement naturel il a tout un tas de règles à respecter telles que :

Sur votre site

  • Les balises html (title, meta description, hiérarchie des titres H*, description des images : balise alt, etc.)
  • La pertinence des mots-clés
  • La qualité du contenu
  • Le placement des mots-clés et leur densité
  • La structure des liens (URL)
  • Le fichier plan du site (sitemap)
  • Le maillage interne (liens internes au site)
  • Le temps de chargement
  • Les sites que vous citez

En dehors de votre site

Les moteurs de recherche étudient aussi la popularité de votre dont :

  • les liens qui pointent vers vos pages venant d’autres sites (Backlinks)
  • Les liens des réseaux sociaux

Il est donc important de savoir vers quel site et vers quelle page vous pointer vos références. Mais, il est aussi important de savoir quelles pages de quels sites pointent vers le vôtre…
Plus un site est reconnu comme influents pointe vers vous, plus votre influence augmente. Il faut mieux que deux sites influants pointes vers vous qu’une cinquantaine peu influant, voire pas.

Comment choisir ses mots-clés pour son référencement ?

Chaque secteur d’activité possède ses propres mots-clés. Le choix des mots-clés dépend de votre secteur d’activité et de vos besoins. On sélectionne les mots-clés en fonction de leur popularité, c’est-à-dire le nombre de fois où ils ont été recherchés par les internautes. Il est cependant compliqué de se positionner sur les termes génériques dans certains domaines. Il faut donc passer à un début de composition de phrase appelée : « recherche de longue traîne ».

Aujourd’hui les systèmes permettant de trouver les mots-clés sont devenus payant, cependant il existe une méthode manuelle, il suffit de regarder ce que les moteurs de recherche vous proposent lorsque vous commencez à taper un texte… grâce au système de complétion (action de compléter)

Le référencement naturel avec de la « longue traine »

La « longue traîne », n’a rien à voir avec les robes de mariées… Elle définit des expressions de plus de 4 ou 5 mots. Son positionnement sur des requêtes est plus pertinent et qualifiant. Ces expressions clés plus spécifiques sont moins populaires, donc moins concurrentiels, et permettent un meilleur positionnent en enregistrant un meilleur taux de conversion.

Combien coute une stratégie de référencement ?

Le coût d’un référencement dépend de nombreux éléments tels que : votre secteur d’activité, vos objectifs, la taille du site, la concurrence, etc.). Seule l’analyse de votre SEO dont découlera les différentes modifications à apporter pourront déterminer la somme à budgétiser.

Pourquoi confier le référencement naturel a un prestataire extérieur ?

Le référencement naturel demande de nombreuses compétences et un savoir-faire spécifique qui sont lié à une veille constante des évolutions des critères inhérent aux moteurs de recherche.

Conclusion :

Le référencement est un métier en soi. Il  demande de nombreuses connaissances et compétences. Outre l’analyse au fil des années du fonctionnement des différents moteurs, il faut aussi avoir une connaissance du marché et des évolutions technologique. Il y de multiples facteurs qui rentrent en ligne de compte dans les analyses effectuées par les algorithmes.

Vous souhaitez augmenter votre visibilité, créer ou relooker un site ?

Comment bien référencer son site sur Internet

Bien référencer son site sur le web, une stratégie de tous les instants

Bien référencer son site, il y a plus de 10 ans, était relativement plus facile, bien plus qu’à ce jour. Déjà, le nombre de sites était bien moindre qu’aujourd’hui. Il était possible de tricher un peu avec les algorithmes des moteurs de recherche.

Aujourd’hui, c’est une toute autre histoire. Le nombre de sites a augmenté et augment d’une façon exponentielle. Avant, certains sites surtout des blogs gratuits et forums squattaient les premières places durant des années, n’étaient pas actualisés depuis des mois, voire des années.

Le nombre d’internautes a aussi augmenté en France. 88% de la population est connectée. 50% de sites sont visités sur des smartphones sur lesquels nous sommes géolocalisés.

Vous souhaitez augmenter votre visibilité, créer ou relooker un site ?

Se référencer sur les moteurs de recherche dont Google

Pourquoi je vous parle de Google, nous sommes en France et celui-ci est utilisé à plus de 91% par les internautes. De mon côté, j’utilise Google depuis quasiment deux décennies et ce n’est pas pour rien. J’ai essayé de nombreux moteurs de recherche et c’est celui qui est pour moi le plus pertinent. Je n’ai aucune action chez Google, mais j’affectionne ce moteur. Ma sœur utilise Yahoo, que j’ai aussi testé… Mais, lors de mes dépannages informatiques, ou dépannages de sites, c’est via Google que j’ai trouvé mes meilleures solutions

Référencer son site, demande de développer une stratégie

Référencer votre site en développant une stratégieComme pour un jeu de conquête, ou un jeu d’échec, il faut avoir une base, une stratégie, un ciblage et de l’astuce…

Le référencement, c’est un art et de la patience. Il faut savoir :

  1. À qui l’on souhaite s’adresser (étudier ses prospects),
  2. Le nombre de visites que l’on souhaite potentiellement atteindre,
  3. Les moyens à mettre en œuvre : hiérarchisation, balisage et mots-clés.

Effectuer la bonne progression et un bon cheminement

Telle une araignée, il faut savoir tisser sa toile pour attraper de quoi se nourrir. Cependant il faut faire attention, car vous n’êtes pas la seule araignée. Comme on le dit souvent dans le monde des commerçants, il y a 3 objectifs prioritaires pour bien vendre : 1  l’emplacement, 2 l’emplacement, 3 l’emplacement, et ce lieu sur la page d’un moteur de recherche c’est la première ligne de la première page… Celle-ci récolte plus de 65%des clics !

Cependant, il y a deux premières places possibles grâce au smartphone. Si vous utiliser le navigateur d’un ordinateur, il se peut que vous ne soyez pas géolocalisé et vous pouvez vous retrouver en première page au niveau « national », mais sur un smartphone vous pouvez vous retrouver 1er au niveau local, là où se situe une clientèle qui peut passer chez vous, par exemple cela peut être bien pour des : restaurants, bars, agences, etc. Bref pour des personnes qui exercent dans un local.

Il faut respecter les règles des moteurs de recherche

Ce qui est valable pour Google est aussi valable pour les autres moteurs de recherche. Certaines règles valables par le passé, ne le sont plus aujourd’hui. Au fil des années les algorithmes évoluent, les critères sont affinés et ils n’analysent pas que votre sites… Ils analysent vos références, ceux qui parlent de vous et ceux dont vous parlez sans oublier les réseaux sociaux… Heureusement : textes, balisage et mots-clés restent quant à eux parmi les paramètres immuables !

Pour le référencement il faut aussi se différentier

Pour un solo-entrepreneur, une TPE ou une PME, il faut se différentier. Votre ADN est unique, votre service est unique, parce que c’est vous ! Votre site, c’est votre image de marque, votre authenticité. Il faut le faire savoir que l’on est unique ! Bref, vous n’êtes pas un copier-coller, vous faites d’autre-choses, donc pas de contenu dupliqué.

Référencer et se faire remarquer sur internet avec un beau site !

Aujourd’hui pour un bon référencement naturel, il faut avoir un beau site bien écrit avec un contenu pertinent qui s’adapte sur tous les supports et principalement aux smartphones, même s’il ne faut pas négliger les autres supports. Google, par exemple, donne aujourd’hui la priorité aux sites optimisés pour les smartphones. Il faut allier lisibilité et vitesse de d’affichage. Cependant, il faut que le site soit beau par son esthétique, facile à lire afin que l’internaute ne s’épuise pas et reste sur votre site. La présentation du contenant doit être aussi bien que celle du contenu.

Référencer avec les mots-clés

1 sujet par page = 1 mot-clé.
L’utilisation des mots-clés est relativement règlementée, il y a un coefficient de pondération à respecter. Cependant il est possible de créer plusieurs pages avec le même mot-clé… Choisir le bon mot-clé. Avant d’écrire un article il faut faire une recherche sur les mots-clés parmi les plus utilisés, cependant il y a de nombreuses astuces, une analyse plus poussée permet de choisir des mots-clés ‘alternatifs’.

Refaire son référencement avec patience

Une ville ne s’est pas faite en jour, un site non plus ! Les actions de référencements ne sont pas instantanées et il faut de temps en temps nettoyer les feuilles qui tombent des arbres, sans oublier qu’une ville se développe. Un site internet c’est pareil, c’est un petit monde qui demande de la maintenance, et une surveillance. Le référencement s’entretient, il faut actualiser les informations, supprimer les articles obsolètes ou les réécrire et surtout en ajouter de temps en temps. Un site qui ne vit pas sera mis de côté par les moteurs de recherche.

%

Référencer et développer la notoriété de son site

Pour établir une notoriété, il faut que d’autres sites parlent du votre et donc de vous ! Plus de personnes parlent de vous et plus votre notoriété s’accroit, et les moteurs de recherche ont à un moment besoin de cette notoriété pour vous recommander. Cela fonctionne comme dans la vie réelle, comme dans des groupements d’entrepreneurs, chaque personne qui vous cite vous apporte un peu plus de notoriété.

La notoriété s’accroit aussi par tous les avis que vous pouvez obtenir sur une page, par exemple sur : « Google My Business ». C’est la pus importante, car c’est elle qui est la première vue lors d’une recherche. Il y aussi les avis donné sur les différents réseaux sociaux, comme sur les profils de LinkedIn et Facebook, à condition d’avoir pris soin de bien paramétrer l’affichage public.

Avoir de bon avis sur le net !

Dans un monde parfait, vous ne devriez avoir que de bon avis, mais il faut savoir qu’en général, ce sont les personnes les plus déçues qui sont les plus motivées à donner un avis et cela très rapidement. Aujourd’hui, avec les réseaux, votre réputation peut se retrouver rapidement entachée !
Il est très important de répondre aux avis négatifs et de régler au mieux le litige en demandant à la personne qui a publié son commentaire de l’enlever, car les gérants des sites sur lesquels les avis sont publiés ne le feront pas, même si vous leur demandez. Dans tous les cas, il ne faut pas laisser un mauvais avis sans réponse. Cependant, le nombre d’avis ne vous fait pas progresser dans le référencement. Les avis laissés influent sur la décision de vos prospects et futur clients

Conclusion :

J’espère vous avoir éclairé sur les référencements et sur une bonne partie des choses que la présence de son activité sur internet peut solliciter comme attention de votre part.

Vous souhaitez augmenter votre visibilité, créer ou relooker un site ?